La Fourmi noire ou fourmi commune

La fourmi noire de son nom latin “Lasius niger” est toujours gênante quand elle décide de s’installer chez vous. Les ouvrières font de 3,4 à 5 mm de long, de couleur brun foncé à noir et la reine 15 mm de long, de couleur brun moyen. Il existe plus de 10 000 espèces de fourmis dans le monde et environ 200 en France. Les fourmis sont des insectes qualifiés de sociaux car ils vivent en colonie. Une colonie un nombre important d’individus répartis en différentes castes : Les reines, les ouvrières et les soldats.

La fourmi noire commune est l’une des espèces, qui nidifient en plein air et semblent pénétrer dans les maisons de façon régulière. Il s’agit d’un insecte actif, qui fait son nid à l’extérieur dans l’herbe et dans les murs ainsi que sous les dallages. Elles font preuve d’une très grande activité pour leur recherche de nourriture, ce qui explique qu’elles pénètrent à l’intérieur des habitations.

photo-fourmi

Quelles nuisances peuvent provoquer les fourmis ?

Les fourmis ouvrières au travail provoquent une nuisance en ce sens qu’elles se déplacent partout à la recherche de nourriture, en suivant des itinéraires bien déterminés et en se rassemblant autour des sources de nourriture. Elles ont une préférence pour les aliments sucrés.

Dans les jardins, leurs excavations autour des racines de plantes assèchent le sol excessivement. Elles élèvent aussi des pucerons, qui sont eux-mêmes des ravageurs, pour consommer les sécrétions de miellats que ces insectes produisent.

D’un autre côté, elles peuvent être utiles comme prédateurs d’autres insectes et comme éboueurs. Leur présence est cependant très mal considérée, et elles sont susceptibles de détériorer les stocks alimentaires. Il est important que vous soyez en mesure de contrôler leur population.

Comment lutter contre les fourmis ?

Bien que fréquemment inaccessibles et impossibles à détruire, les nids de fourmis doivent être éradiqués pour que l’infestation soit complètement supprimée. Les nids des fourmis noires peuvent être localisés en suivant leurs itinéraires. Les sources potentielles de nourriture doivent être identifiées et protégées de leurs attaques.

Les insecticides comme l’OCCI 290 peuvent être appliqués dans et autour du nid et on doit s’assurer qu’un film insecticide résiduel est maintenu aux points stratégiques, par exemple aux points d’entrée des bâtiments, tels que portes, fenêtres, ventilateurs, conduits et drains. Les joints entre le sol et les murs, les pistes de fourmis et les sites de recherche de nourriture seront également traités. Une attention particulière sera donnée aux fissures qui, même si elles semblent insignifiantes, peuvent constituer des points d’entrée prioritaires pour les fourmis.
Les appâts insecticides comme l’OCCI Fourmi peuvent également être utilisés en les disposant autour des points d’entrée.

Quel est le cycle de vie d’une fourmi ?

Le comportement grégaire des fourmis a provoqué la mise en place d’une organisation en un système de castes, dans lequel des individus sont responsables de tâches spécialisées au sein de la communauté. Dans cette caste, distinguons :

  • Les ouvrières (femelles stériles).
  • Les mâles fertiles
  • Les reines (femelles fertiles).

Les fourmis ouvrières construisent et agrandissent le nid, s’occupent des formes larvaires et recherchent la nourriture, et c’est là qu’elles deviennent des ravageurs. Les reines quant à elles n’assurent aucune de ces tâches, mais restent presque exclusivement à l’intérieur du nid. Les accouplements entre individus sexués se produisent pendant l’envol. Ces essaims spectaculaires concernent de grands nombres de fourmis. L’essaim proprement dit n’a une durée de persistance que de 2 à 3 heures. Après l’accouplement, les mâles meurent mais les femelles perdent leurs ailes et creusent un refuge dans le sol où elles passent l’hiver. La ponte commence à la fin du printemps et l’éclosion 3 à 4 semaines plus tard donne naissance à des larves apodes. Les larves sont nourries par des sécrétions des glandes salivaires de la reine jusqu’à leur complet développement, elles vont alors devenir des nymphes, formant ce que l’on appelle communément les “œufs de fourmis”. De ces pupes provient la première génération de fourmis ouvrières. Il faudra attendre plus longtemps avant que n’apparaissent les formes sexuées. Le cycle dure environ 2 mois. Dans des conditions favorables, la durée de vie d’un nid peut atteindre plusieurs années.

La fourmi pharaon

Insecte de la famille des Formicidés, il s’agit d’une petite fourmi jaunâtre. Les ouvrières font de 1,5 à 2 mm de long, de couleur jaune brun, avec parfois l’abdomen brun. Les mâles font 3 mm de long et sont de couleur noire. Ils sont ailés mais ne volent pas. Les reines font de 3,6 à 5 mm de long et sont de couleur brun rouge. Elles sont ailées mais ne volent pas. La chute des ailes survient immédiatement après l’accouplement. Chaque colonie ne contient que des individus non ailés mais lorsqu’elle devient surpeuplée, la reine donne naissance à des fourmis ailées (mâles et femelles fertiles) qui s’accoupleront et créeront de nouvelles colonies.

Caractéristiques des cette fourmi commune

  • Durée de développement de l’œuf à l’adulte 1 mois.
  • Durée de vie adulte : 3 mois pour les ouvrières et les mâles, quelques années pour une reine.
  • Nombre d’œufs par femelle : plus de 300 œufs par an.
  • Conditions d’ambiance de prolifération : 20 à 32°C – HR Sup. à 40%.
  • Régime alimentaire : Omnivore et matières sucrées.

Autres fourmis domestiques :

  • Des boiseries : Camponotus spp. et Dendrolasius spp.
  • D’Argentine : Iridomyrmex humilis (Mayr) uniquement dans la région méditerranéenne.
  • Des jardins : Lasius spp. Myrmica spp…
  • Acrobate : Crematogaster spp. , uniquement dans la région méditerranéenne.

La distribution de la fourmi pharaon et infestations.

Les fourmis pharaons sont originaires d’Afrique du Nord et de la région méditerranéenne. Elles ont été disséminées sur tous les circuits du commerce international et sont maintenant largement répandues de par le monde.

En raison de leurs besoins en températures et en humidité, dans les régions tempérées, ces fourmis sont confinées aux bâtiments. Les infestations se produisent de préférence dans des endroits tels que les blocs résidentiels, les hôtels, les hôpitaux et d’autres institutions, locaux de stockage des denrées alimentaires, zoos, ainsi qu’à bord des bateaux. En climat chaud, on peut rencontrer des infestations à l’extérieur des constructions.

Les insectes peuvent être associés aux structures des bâtiments (par exemple les doubles cloisons, les fenêtres, les lieux de stockage…), les usines et les fournitures de produits stériles. Les infestations peuvent se répandre à travers les bâtiments par l’intermédiaire des conduits de service (chauffage, électricité…). Les fourmis vont rechercher l’eau autour des fuites et aux points de condensation (par exemple fenêtres, murs…).

Les fourmis peuvent survivre aux basses températures pendant de longues périodes, les ouvrières continuant leur activité de recherche de nourriture. La température minimum pour un développement correct est de 18°C et la température optimale de multiplication est de 30°C. Les infestations dans les bâtiments sont relativement peu affectées par les saisons bien qu’elles soient accélérées lorsque les systèmes de chauffage sont mis en marche en hiver.

Les nuisances de la fourmi pharaon

Les ouvrières provoquent une nuisance en ce sens qu’elles se déplacent partout à la recherche de nourriture et d’eau, en suivant des chemins tracés avec des substances odorantes. Bien qu’étant omnivores, elles ont tendance à préférer les nourritures à base de protéines. Elles se nourrissent de viande, de fromages, de graisses, de sucre, de miel, de confiture, de chocolat…

Dans les hôpitaux, elles consomment également le sang, les liquides nutritionnels de perfusion, les substances émanant de blessures et les vomissures. Les insectes morts, les excréments de rongeurs peuvent aussi constituer une source de nourriture pour les fourmis. Les vêtements et le linge peuvent être infestés.

Certains matériaux peuvent être endommagés par les pièces buccales des fourmis et il arrive qu’elles s’attaquent aux enfants, en particulier à leurs paupières.
Les emballages peuvent être attaqués et les fourmis peuvent pénétrer à l’intérieur de poches en plastique contenant des pansements stériles et des instruments.

Les fourmis pharaon constituent une menace pour la santé. Des organismes pathogènes peuvent être transférés par voie mécanique lorsque les fourmis se nourrissent dans des endroits souillés tels que des drains, des poubelles, des pansements souillés… Leur capacité à infester des produits stériles sans les hôpitaux est d’une importance capitale en terme de vigilance

Le cycle de vie de la fourmi pharaon.

Les fourmis pharaon sont des insectes sociaux et elles vivent en colonies. Ces dernières peuvent compter de quelques douzaines jusqu’à 300 000 individus. Les colonies sont constituées d’ouvrières (femelles stériles), de mâles fertiles et de reines (femelles fertiles). Il y a généralement plusieurs reines dans une colonie et elles coexistent en bonne harmonie. Les reines peuvent être remplacées, si bien que les colonies peuvent avoir une durée de vie indéfinie.

La création de colonie chez la fourmi pharaon

La création de nouvelles colonies se réalise surtout par bouturage, le phénomène étant amplifié par la dislocation des nids. Les fourmis ouvrières transportent les individus au stade larvaire vers un nouveau site où elles vont commencer à élever des reines et des mâles. Des nids provisoires peuvent être créés dans l’attente de la découverte d’un nouveau site d’installation du nid. Si ces installations sont réalisées dans des équipements mobiles, la diffusion des fourmis va être amplifiée.

Les ouvrières en recherche de nourriture

Les ouvrières fournissent la nourriture à toute la colonie et assurent l’entretien du nid. Seulement 5 à 10% des ouvrières s’occupent de la recherche de nourriture. Les mâles fertiles et les reines sont issus de larves spécialement nourries dans ce but.
On n’a jamais observé d’envol d’essaims, les accouplements ont lieu dans le nid et dans les interstices des constructions. Les œufs éclosent pour donner naissance à des larves apodes qui sont nourries par la reine et soignées par les ouvrières. Le développement larvaire dure environ trois semaines. Le stade nymphal dure environ neuf jours. Le cycle complet depuis la ponte de l’œuf jusqu’à l’adulte dure environ 5 semaines et demie, sa durée est fonction de la température.

Commet lutter contre la fourmi pharaon ?

La condition de réussite de la lutte contre les fourmis pharaon est la destruction du nid. Ceci est assez difficile à réaliser car les nids sont souvent situés dans des endroits inaccessibles.

L’utilisation d’un insecticide adapté

Le traitement le plus efficace met en œuvre une application d’insecticide parfaitement étudiée afin que tous les insectes responsables de l’infestation soient exposés au produit toxique en un laps de temps très court. Les meilleurs résultats sont généralement obtenus à l’aide d’appâts du type OCCI Fourmi, mais des traitements insecticides conventionnels peuvent être nécessaires pour parvenir à une élimination rapide des fourmis dans certains cas de figure, ou pour mettre en place un traitement périmétrique afin de protéger la zone d’immigrations ultérieures.

Cependant, les traitements insecticides conventionnels n’ont qu’une portée limitée en ce qui concerne le traitement des nids de fourmis pharaon.

L’évaluation de l’infestation

Des enquêtes doivent être réalisées pour évaluer l’extension de l’infestation par les fourmis pharaon. Elles comprendront des vérifications visuelles et une collecte d’informations auprès des clients sur l’aire d’extension de l’infestation. Une fois que l’aire d’extension de l’infestation a été identifiée, l’appât insecticide peut être appliqué. Il est recommandé de commencer la mise en place des appâts par les zones périphériques de l’aire d’extension, en progressant vers l’intérieur jusqu’à ce que l’ensemble de la zone soit traité. On prendra un soin particulier à vérifier qu’aucune poche d’infestation n’a été oubliée pendant le traitement. La réussite du traitement sera vérifiée par des sondages ultérieurs.

Nous sommes prêts à intervenir

N’attendez pas pour agir

Devis Gratuit
Contacter LOGISSAIN – 03 84 36 61 10
Être rappelé